Le présumé créateur de Silk Road en procès

0

Le procès du présumé créateur du plus grand marché noir sur Internet, est actuellement en cours aux États-Unis. Arrêté le 2 octobre 2013 à San Francisco, Ross Ulbricht aurait fondé Silk Road en 2011. Silk Road aurait généré $1.2 milliards d’échanges entre de 2011 et 2013 et rapporté $80 millions de bénéfices.

Le site, aujourd’hui fermé, se présentait comme une sorte d’eBay avec différentes catégories propres à tout bon marché noir : drogues en tout genre, données volées, armes, etc. Le fonctionnement était même assez similaire à eBay puisque la garantie de l’acheteur se situait principalement dans l’évaluation du vendeur, et les avis laissés suite à ses précédentes transactions.

silkroad

Alors je vous vois avec vos grands yeux à vous dire : « Mais comment un site Internet de vente de drogues international a pu prospérer tranquillement pendant 2 ans ?! ». Eh bien pour deux raisons assez simples :

  1. Silk Road utilisait le réseau TOR. Sans entrer trop dans les détails techniques, il s’agit d’un réseau décentralisé différent du « web classique ». Sa particularité est d’assurer le caractère anonyme de tous les échanges. En clair : impossible de savoir qui va visiter tel site, mais surtout, impossible de savoir où sont physiquement situés les serveurs de Silk Road.
  2. Les achats s’effectuaient en Bitcoin, or le Bitcoin est entièrement anonyme et désolidarisé du système bancaire « classique ». Impossible donc d’utiliser les transactions financières pour remonter le réseau.

Et maintenant vous vous dites l’inverse : « Mais alors… comment est-ce qu’ils ont pu attraper Ross Ulbricht et fermer Silk Road ?! ». La technologie, c’est une chose ; mais l’erreur est humaine. Et quand vous êtes traqué par une centaine d’agents du FBI et je ne sais combien d’autres à l’international, la moindre erreur est fatale.

C’est donc à la lumière du procès de Ross que nous apprenons ce qu’il l’a trahis. Retour en 2011, lorsque le projet de Silk Road vient tout juste d’être lancé et qu’il reste tout à faire. Le problème de TOR, c’est qu’il n’y a pas vraiment de moteur de recherche aussi efficace ou populaire que Google. Pour la publicité, le créateur de Silk Road doit donc cibler le web classique. Ce que fera un internaute sous le pseudonyme d' »altoid » en janvier 2011 en réponse à un article sur bitcointalk.org : « Quelqu’un a déjà vu Silk Road ? C’est un peu comme Amazon. Je ne crois pas qu’ils aient de l’héroïne, mais ils vendent d’autres trucs. », puis explique comment s’y rendre.

Identifié comme l’une première apparition de Silk Road sur Internet, le commentaire d’altoid attire l’attention du FBI. Une simple recherche Google leur apprendra qu’un certain altoid recherchait en octobre 2011 un expert en Bitcoin pour être lead developer et qu’on pouvait le contacter à rossulbricht@gmail.com. Cette « découverte » est faite en septembre 2013, et à partir de cet instant le FBI tient un suspect particulièrement prometteur.

Reste un détail à régler, il leur faut des preuves. Comme on l’apprendra plus tard, Ross Ulbricht a écrit :

Quand tu regardes les chances de se faire attraper, elles sont extrêmement faibles. Mets toi à la place du procureur qui monte le dossier.

Et il avait raison, puisque pour avoir la moindre preuve, il aurait fallut que les autorités puissent accéder à ses données déchiffrées, sans quoi elles auraient été inutiles. Or j’imagine qu’en étant à la tête d’une entreprise criminelle, on met en place des mécanismes pour que ça soit quasiment impossible (on peut facilement mettre en place un système qui chiffre les données quand on verrouille la session par exemple).

C’est là qu’intervient la technique mode US TV Show : le seul moyen d’obtenir des données déchiffrée, c’est de voler son PC en cours d’utilisation. C’est donc dans une bibliothèque où se trouvait Ross Ulbricht qu’un et une deux agents du FBI ont commencé à se disputer pour attirer son attention. Pendant ce temps, un autre agent a attrapé l’ordinateur portable de Ross.

Et voilà pourquoi aujourd’hui, Ross Ulbricht est devant les tribunaux, encourant la prison à perpétuité.

A noter que Silk Road est réapparu quelques semaines plus tard, pour finalement fermer définitivement en novembre 2014, avec l’arrestation de quatre autres personnes. Le FBI parle cette fois d’une infiltration au sein de l’équipe. Il faudra probablement attendre leur procès pour en savoir plus.

EDIT 06/2015 : Lors de son procès, Ross Ulbricht a été condamné à réclusion à perpétuité.

Sources :

Hommage à la Liberté

1

Parce que la barbarie n’a pas sa place ici ; parce que nous nous battons contre l’obscurantisme ; parce que nous refusons de laisser la terreur être un obstacle à liberté et surtout à la liberté d’expression ; nous souhaitons rendre hommage aux victimes de ce triste jour.

« C’est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux. »

Charb, 2012

10898058_10153000481089806_4360914967061627372_n charlie_hebdo_c_est_dur_d_etre_aime_par_des_cons_cabu  quvaks Tpt2Z

KK5EEpI

« Aucun pays ne sait mieux que la France que la liberté à un prix »

John Kerry

Et nous ne cesserons de la défendre, quel que soit son prix…

Festival Culture Bar – Bars

0

1-874de6a554

Bonjour les petits poulets !

Je fus un peu trop occupé ces derniers temps pour poster de palpitants articles. En effet ! J’ai sauvé le monde d’une attaque de T-rex ninjas et j’ai calculé la masse de la matière noire que j’ai oubliée en fêtant cette découverte. Ouais … C’est moche. Cependant je ne suis pas là pour ça aujourd’hui. Je ne vais pas vous parler du froid qui arrive ou de la guerre, parce que la guerre c’est mal (Je pense être nominé pour le titre de blogueur engagé de l’année avec cette phrase). Mais d’un festival. C’est cool les festochs, y’a de la musique, de la bière, des filles, de la bière et des filles imbibées de bières.

Le festival culture Bar – Bars de quoi ça s’agit ? Et bien c’est plus 700 pestacles repartis en 231 lieux et 56 villes en France. Mais surtout des concerts souvent gratis dans les bars. Et ce qui nous intéresse, enfin moi, vous, je sais pas. Le festival comme aujourd’hui même et se finira samedi 29. Trois jours de débauche et d’excès. C’est pas cool ça ? Je parle de musique mais c’est bien plus que ça. On trouve des expos, des spectacles humoristiques, des conférences, des projections etc. En plus de passer une bonne soirée entre coupaing, cet événement permet aux amateurs comme aux professionnels de se faire connaitre du public, de s’exprimer librement souvent sur des thèmes en osmose avec l’établissement qui les héberge (c’est si beau !).

Alors faites vous plaisir et profitez en. Car n’oubliez pas, la culture c’est comme la confiture, y’en a jamais trop !

Pour connaitre la prog dans votre ville consultez le site bar-bars ou directement le programme.

Ce soir pour moi, c’est bières et métal ! Mouahahahahahaha

 

Je vous laisse avec ça, une vache polaire:
29906170001_2491975936001_thumb-db81b751898a3d14350f4a5047004c44De rien. Tchou !

 

Ce matin, j’ai lu les nouvelles

0

Complètement en vrac :

  • Les US ont commencé à bombarder l’EI en Irak. Ils envoient aussi des instructeurs militaires au cas par cas. Ils marchent sur des œufs. Parce que malgré la culture militaire des américains, renvoyer des troupes en Irak dans une nouvelle guerre moins de 3 ans après être parti, ça le fait pas.
  • Les étudiants galèrent à se loger à Lyon.
  • Cazeneuve cède nos libertés aux terroristes en voulant légaliser la censure sans passer par la case justice et autres mesures. On retrouve beaucoup d’analogies sur Twitter au régime de Pétain qui est le symbole le plus récent de l’abandon des libertés individuelles en France pour « la lutte antiterroriste ». Toujours est-il qu’on met en place toutes les armes pour que l’État puisse lutter contre son propre peuple.
  • L’étape ultime du hipster, c’est ça. Un peigne à barbe, taillé dans un vinyle.
  • En Ukraine, la foule jette des députés à la poubelle. Littéralement.
  • Il parait qu’il y a un nouveau « challenge ». Vous avez ma bénédiction.

C’est tout pour aujourd’hui.

Guerre contre l’EI

0

Barack Obama, Président des États-Unis d’Amérique, prix Nobel de la Paix, le 11 septembre 2014.

Nous allons pourchasser les terroristes qui menacent notre pays, où qu’ils soient. Cela signifie que je n’hésiterai pas à agir contre ISIL en Syrie comme en Iraq. C’est un principe au coeur de ma présidence: si vous menacez l’Amérique, vous ne trouverez aucun refuge.

La santé des castors sud-indonésiens

1

L’internet, le 27 août

COMMUNIQUE

Le Rédacteur en Chef a reçu ce matin l’Autre Rédacteur en Chef Qui Poste Moins.

Yohann a présenté au Rédacteur en Chef ses récentes découvertes alarmantes.

Les castors sud-indonésiens n’ont jamais existé.

Le Rédacteur en Chef, l’Autre Rédacteur en Chef Qui Poste Moins ainsi que toute la rédaction d’aryo.fr s’excuse auprès des lecteurs, de la France, des saucisses de Strasbourg, des martiens, de la délégation des jedi, de l’enclave sith, des hommes patates, du couscous et des castors sud-indonésiens qui n’existent pas.

Bonjour les petits clous ! Comme vous pouvez le lire dans la case à propos (juste à droite), il est question de parler de beaucoup de choses sur aryopointfreuh, dont la santé des castors sud-indonésiens. Vous me connaissez, à l’idée de rédiger un article à ce sujet, je suis devenu excité comme un africain devant un morceau de pain (oula restons politiquement correctement), comme un juif (STOP) hum … Comme un homme politique devant son compte en banque planqué en Suisse ? J’ai le droit ? Éa passe ? En clair j’étais impatient. Alors, imaginez ma déception, ma déconfiture (j’aime bien la confiture moi !) quand j’ai découvert qu’il n’y a jamais eu de castor en Indonésie du Sud ! Je me suis senti trahi ! Meurtri ! Poulet rôti !

Mais ! Comme je suis un type bien, je ne vous laisserais pas tomber. Je vais donc vous parler de ça :

    C’est pas super mignon comme bestiole ? (Dit le que c’est mignon !) C’est un Goodfellow’s tree-kangaroo (littéralement kangourou d’arbre de Goodfellow). Il s’agit d’une espèce en danger, vivant en Papouasie Nouvelle-Guinée. On peut donc parler d’une bébête d’Indonésie du sud ! Honnêtement pour moi c’est juste un kangourou à poil long, qui vit dans un arbre et qui mange des feuilles comme un hippie (j’aime pas ça les hippies). Sinon point intéressant, son nom scientifique est : Dendrolagus goodfellowi (ça pète sa race !). Si vous voulez plus d’information, fiez vous au dieu Wikipédia. Sinon tu tapes son nom dans google image et tu fais « oooooh qu’il est mignon le petit animal en voie de disparation ». Aujourd’hui, grâce à moi et à ce marsupial velu, le bastion de l’Inutilité Public qu’est aryo.fr, brille de nouveau sur la toile de l’internet mondial ! Merci. Bonsoir. Source : Wikipédia, mon cerveau, l’internet, ta sœur, Jacques Chirac